RACISME

"Trop foncées

trop crépues": 

subir le colorisme

Prix libre à partir de 7€

 

 

Discriminé’es ou valorisé’es selon sa teinte de peau, sa texture de cheveu ou même ses traits de visage : c'est une réalité que toute personne noire a côtoyé ou côtoiera au cours de sa vie, mais c'est pourtant l'un des tabous les plus difficiles à aborder. Surtout lorsqu'il touche plus particulièrement les femmes. Ce qu'on appelle "le colorisme" régit la vie des personnes afro-descendantes. Lors de cet Atelier, sans faux semblant, sans non-dits et sans détours : nous discutons des origines, manifestations et moyens de lutte contre ce racisme intra-communautaire dont souffre aussi la communauté noire. Dans la bienveillance et le dialogue :  dé(cons)truisons le colorisme !

Ne m'appelez plus "bridé'e"

Atelier de MonFilsEnRose

Prix libre à partir de 7€

 

 

Ceci est un cri du coeur: mes yeux ne sont pas bridés !

Une bride retient, ressert. Être bridé'e signifie être trop serré, même être un peu niais. Donc rien à voir avec mes yeux, ni avec ceux d'une grande partie de la planète...

Dans cet Atelier, vous pourrez découvrir les origines de notre épicanthus et une facette du racisme dont on parle peu : comment définir nos yeux contribue à notre altérité "être l'autre", et quels traitements racistes ils ont subi et subissent encore.

 

TW: des illustrations de chirurgie des yeux pourront être montrées - ou non en cas d'alerte avant l'atelier.

La Charge Raciale, de son impact à sa réappropriation

Atelier de LaChargeRaciale

Prix libre à partir de 7€

 

 

Etre privé'e de son droit à la "légèreté": c'est un constat amer que fait Maboula Soumahoro, chercheuse et maîtresse de conférences, à propos de la charge raciale, une notion qu'elle a mise en lumière. 

Dans cet Atelier qui a pour but premier la rencontre, la discussion et la réappropriation de notre narration, vous pourrez découvrir ce qu'est la charge raciale des personnes non-blanches, comment elle se manifeste dans notre quotidien et surtout comment l'alléger par des actes de self-care et de résistance. 

Misogynoire dans l'univers geek : dans la peau d'une afrogameuse

Atelier de Afrogameuses

Prix libre à partir de 7€

 

 

Loin du cliché du gamer blanc, adolescent ou quarantenaire, affalé devant son ordinateur et coupé du monde extérieur, les femmes noires ne correspondent pas à la norme du geek lambda. Dans cet atelier animé par Jennifer Lufau, présidente de l'association Afrogameuses, nous allons réviser les stéréotypes persistants dans l'univers geek sur les femmes noires et décrypter leur invisibilisation dans l'industrie du jeu vidéo, aussi bien du point de vue des joueuses que des personnages pour mieux déconstruire nos propres biais..

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram